Désolée pour ce long silence, les connexions internet se font rare au Togo et nous avons opté pour l'option profiter au maximum du voyage, qui ne s'est d'ailleurs pas vraiment passé comme prévu.. Le retour en France a été fatiguant pour tout le monde (et je ne vous parle pas du retour au travail..).

Allez, un bon petit coup de pied au derrière et on s'y met !

Voici donc un nouvel article consacré à la ville de Lomé, où je passe la plus grande partie de mon temps lorsque je vais au Togo. 

Lomé est la capitale économique du Togo. Elle compte à peut prêt 850'000 habitants et se décompose en plusieurs quartiers, tous différents les uns que les autres. Elle est située à l'extrème sud-ouest du pays, sur la frontière avec le Ghana et elle s'étend le long du littoral du Golfe de Guinée. 

LOME CARTE

 

LOMÉ

Sans titre

Plan de Lomé. Les rues dessinées sont uniquement les rues goudronnées (elles ne représentent pas plus d'un quart de la ville). Tous les quartiers ne sont pas repertoriés. 

 

Lomé est en perpétuelle effervescence, à chaque fois que j'y retourne, quelque chose a changé : une nouvelle route goudronnée, un bâtiment administratif rénové, ou un nouveau bar à tester. On ne s'ennuie jamais à Lomé, il y a toujours quelque chose à faire ou à voir et la ville est sans cesse en activité : les journées loméennes sont rythmés par les commerces en tout genre, les stands de street-food, les vendeurs ambulants (huuumm les glaces Fan Milk !) ou par l'importante et impressionnante circulation des voitures mais surtout des motos.

La nuit, qui tombe à 18h toute l'année, les commerces laissent place aux bars et discothèques où il est bon d'aller boire une Guiness (fabriquée à Lomé bien sûr) ou une "sucrerie" entre amis. Certains préfèrent se retrouver devant les locations de vidéos qui diffusent tous les soirs des films ou séries sur leurs trottoirs. Convivialité et partage avant tout!  

mecano1     mecano2

Chez le mécanicien sur le boulevard Mono, face à la mer. Un préau, un banc pour les clients, une table avec quelques outils et c'est parti ! 

  

  Des vendeuses ambulantes au bord de la plage.

 

 

Un stand de street-food. Ce sont des beignets au fromage.

 

   

Commerce de pagnes & de charbons dans la rue. Les conserves de concentré de tomate servent de mesure.

  

La plupart des commerces de Lomé sont sur les trottoirs de la ville. Parfois nous n'avons même pas besoin de descendre de la moto pour faire nos achats ! Les rues de Lomé sont donc très conviviales, les gens aiment se retrouver dans la rue pour parler de la pluie et du beau temps, pour regarder ce qu'il se passe autour d'eux ou pour tenir compagnie à leurs amis commerçants. On laisse sans aucun problème les enfants jouer dans la rue ou ses chèvres et ses poulets gambader en toute liberté. C'est d'ailleurs parfois difficile de se créer un chemin entre une poule, une chèvre et un groupe d'enfants quand on est à moto, mais c'est l'aventure !

 

 Au Togo, on appelle les sodas des "sucreries"

 

Entre traditions et modernités 

J'ai souvent entendu dire que le Togo est mélange entre traditions et modernité. Lomé en est la parfaite description :

Tout prend tout son sens lorsqu'on se balade dans un des quartiers résidentiels de la capitale, avec des rues de sable et des habitations  typiquement loméennes (généralement de plein pieds avec des toits en tôle) et que quelques mètres plus loin on se retrouve face à un immense building à l'architecture complètement dingue (la Défense peut aller se rhabiller !).

 

Chez Amah, une habitation typiquement loméenne avec une petite cour intérieure commune et plusieurs pièces sur les côtés (ce sont les chambres (appelées aussi "crèches"), salon, garde-manger (appelé aussi "grenier"), etc...)

 

 

En général les toilettes et la douche sont en extérieur. C'est quand même super agréable de prendre sa douche sous le soleil :)

 

 

Puits et Cuisine extérieure

 

  

 Dans les rues du quartier Adakpamé, entraînement de foot. 

 

Changement d'ambiance, pourtant nous sommes toujours à Lomé ! : 

  

Rond point de l'indépendance & Bâtiment de la CEDEAO : Communauté Économique Des États de l'Afrique de l'Ouest

(Source)

 

Siège de la banque Ecobank

(Source)

Il y a aussi tous ces petits maquis au bord de la mer où l'on peut boire un verre les pieds dans le sable et écouter de la musique africaine. Des lieux très simples mais très conviviaux. Et puis il y a le Pure, un bar branché à la déco raffinée sur la plage de Baguida (à la sortie de Lomé) qui nous envoie directement à la Grande Motte tellement que la musique est lounge et tellement que tu payes 3 fois plus cher tes consommations, pas vraiment togolais donc mais le lieu et le cadre sont agréables.  

  

Une fois j'ai demandé à Amah si il y avait des grandes chaînes de fast foods implantées au Togo type McDonald, Pizza Hut et j'en passe... Il m'a dit que oui, qu'il y avait un McDonald à Lomé depuis quelques années : 

 

 AL DONALD Fast-food 

 

 Bon j'avoue j'ai ri. Et puis j'ai trouvé ça mignon et super à la fois de voir qu'il y a encore des pays dans ce monde qui ne sont pas encore (tout à fait) atteints par le syndrome de la Mondialisation. Ne cherchez donc pas, il n'y a pas de McDo, Pizza Hut et autres chaînes multinationales de mal-bouffe au Togo. 

 Niveau musique, la musique traditionnelle togolaise reste la préférée des togolais, même des plus jeunes. Mais parfois ils ne disent pas non à un peu de musique commerciale française ou américaine (Garou si tu m'entends, sache que tu es très demandé au Togo !). 

Pour les tenues vestimentaires, une bonne partie de la population s'habille en pagne, tenue traditionnelle togolaise (et de quelques autres pays d'Afrique de l'Ouest), véritable bonheur pour les yeux avec des mélanges de couleurs, motifs et formes. Je crois que je n'ai jamais vu de pagne moche, en fait je crois que ça n'existe pas. Et puis certains préfèrent les tenues dites "occidentales", ou d'autres les deux, ça dépend de leur humeur ! 

 

Musique et pagnes font bon ménage ! 

 

 

Le port autonome de Lomé : 

Le Port Autonome de Lomé est l’un des principaux piliers de l’activité économique du Togo. C'est le seul port en eaux profondes (14m) d'Afrique de l'Ouest, c'est donc la meilleure escale pour les commerçants désirant faire affaires en Afrique surtout dans les pays comme le Burkina Faso, le Mali ou le Niger qui n'ont pas de littoral. Aujourd'hui, c'est quelques 20'000 tonnes de marchandises en tout genre (hydrocarbures, matériaux de construction, oléagineux, vracs solide et liquide, minerai, produits vivriers, ...) qui sont traités chaque jour, et le chiffre ne fait qu'augmenter d'années en années. Bien évidement, il faut beaucoup beaucoup de monde pour faire marcher une bête pareille, impossible de savoir exactement combien de personnes travaillent au port mais il y en a déjà un paquet dans mon propre entourage. 

Le lieu a l'air impressionnant et lorsqu'on emprunte le boulevard Mono (route qui longe la côte et donc le port autonome de Lomé), on peut voir l'immense "parking" à conteneurs, on dirait un tétris géant ! Au loin dans la mer, on peut également voir les immenses navires faire la queue sagement en attendant d'arriver au port autonome de Lomé. J'espère vraiment avoir l'occasion d'y faire un tour la prochaine fois que j'irai au Togo. 

 

port

Port autonome

Photos et infos

 

Quelques trucs sympa à faire / à voir à Lomé : 

- Se promener dans les allées du grand marché et être plongé dans un mélange de couleurs de saveurs et d'odeurs. 

- Aller boire un verre dans un maquis en bord de mer, notamment sur la plage de Baguida ou d'Avepozo qui sont excentrés et donc plus tranquilles et les plages sont vraiment belles.

- Visiter le musée international du golfe de Guinée (1603 boulevard Mono, face à la mer) et le musée National du Togo. 

- Aller manger ou boire un verre au club 54 un soir de week end pour ainsi profiter d'un concert live en plein air (boulevard du 13 janvier). 

 

- Manger un fufu sauce poisson, poulet, arachide ou viande de chèvre dans un fufu bar. 

 

fufu poisson 

- Aller aux friperies du marché de Hedzranawoe. Il y a des montagnes de vêtements et de chaussures !

- Visite du marché des fétiches, dans le marché d’Akodessewa. Je le testerai la prochaine fois :)

- Se déhancher aux rythmes de la musique live tous les dimanches soirs au centre aéré CERFER (rue de Tchamba), ou tout simplement y aller pour boire une boisson, manger des grillades ou accompagner ses enfants au parc d'attraction la journée.

- Aller boire un verre au bar l'Envol et ainsi profiter d'un cadre magnifique et calme ( rue Tchamba, en face de l'espace aéré CERFER) 

   

Bar l'envol

- Allez boire un verre au Lavista bar. Et je ne dis pas seulement ça parce que nous avons célébré notre mariage là bas mais le lieu est vraiment sympa. Le jardin est spacieux et en bordure de la lagune de Bé. En journée, il est possible de voir les pécheurs à l'oeuvre.

    

Sur les rives de la lagune de Bé

 

Dans le parc du Lavista Bar

- Mais aussi flâner dans les petits quartiers aux rues de sables et croiser des enfants qui jouent et qui vous saluent en chantant "Yovo yovo bonsoir ! Ca va bien ? Merci !" quand ils vous voient, ou parler de tout et de rien avec les togolais qui sont toujours disponibles pour papoter et rigoler. 

 

Enfants qui jouent 

- Emprunter un taxi-moto pour se déplacer et ainsi se retrouver au coeur de l'activité loméenne.  

   

Agathe sur la moto ! Même la mère Castor en a fait ! 

 - Goûter à l'alcool local : le Sodabi ! C'est un alcool de palme, et c'est certainement la boisson la plus alcoolisée que j'ai jamais goûté !

  

Sodabi !! Togo Togo ! 

- Se promener sur la plage

SAM_5482   SAM_5687

Les pêcheurs de Lomé

SAM_5791

 Vue depuis l'hôtel Palm Beach 

 

 

J'ai encore tellement de choses à dire sur Lomé, ça fera peut être l'objet d'un autre article :)